mardi 3 mai 2016

L'Abbaye de Saint Sever - Les Landes #2


♪♫♪ Jonas Blue ft Dakota - Fast Car ♪♫♪
  
Bonjour mes beignets d'acacia, comment ça va ? Ici et bien... J'ai enfin internet -danse de la joie- et ça me donc très plaisir de vous retrouver et d'écrire mes articles moi-même -même si vous aurez de jolies fautes d'orthographe du coup- et pour mon retour j'ai décidé de reprendre mon séjour dans les Landes avec la visite de cette jolie abbaye.

C'est en nous promenant en voiture à la recherche d'un coin sympa et sous les conseils de ma marraine que nous avons finis dans le village de Saint Sever en plein coeur des Landes. Un chouette village typique de l'architecture du coin avec de belles touches catalane. L'abbaye bénédictine, dont je vais vous parler, est fondée par le comte de Gascogne Guillaume Sanche à la fin du Xe siècle. L'église abbatiale est classée monument historique le 18 novembre 1911 et inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1998, au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. 
Selon la légende locale, l'évangéliseur chrétien Severus, connu pour ses prodiges, aurait été décapité en bas d'une colline par des Vandales. Il aurait alors ramassé sa tête pour la porter à l'endroit où il voulait être mis en terre : l'emplacement du coeur de l'abbaye.

Je commence simple : elle est superbe ! Elle est à l'heure actuelle en pleine rénovation et c'est vraiment intéressant à voir car le groupe qui s'en occupe à découvert dans une salle comble d'anciennes gravures de la dite abbaye qui la montre de toutes les couleurs sur ses murs et colonnes alors qu'elle a des murs de pierres grises de style classique. Les ouvriers ont alors "gratté" les murs et on découvert toutes les vielles peintures qui s'y trouvaient. Ils ont donc accès leur rénovation là dessus. C'est très intéressant à observer, l'abbaye n'étant pas complètement fini manque de fond, on peut voir la différence avant/après rénovation. L'histoire du sol est la même et c'est comme ça que l'on peut observer de beau carreaux qui sont eux non repeint. 
D'après le responsable, lors des guerres de religions et les massacres des années 1569 et 1570 puis le saccage et la ruine du monastère par les huguenots de Montgomery, pourchassés par les troupes catholiques de Montluc, c'est un plus d'un siècle plus tard que la congrégation de Saint-Maur n’entreprenne des travaux de réfection de l’abside et des bâtiments conventuels. Les peintures et carreaux aux sols sont alors complètement recouvertes.

J'espère que l'abbaye sera complètement rénové d'ici quelques années. Je me ferais alors un plaisir d'y retourner et de profiter de toutes ses couleurs. J'espère que la visite vous a plus !   

photos : Celeesia 










2 commentaires:

Merci beaucoup pour ce petit mot !
Je réponds dès que je peux.
N'oublie pas de cocher la case "m'informer" pour recevoir ma réponse.