mercredi 1 juillet 2015

Schloss Jägerhof - Musée Goethe - Düsseldorf #3


  ♪♫♪ Mika - Talk About You ♪♫♪

Bonjour bonjour mes saucisses au barbecue, comment ça va ? Aujourd'hui nous partons une dernière fois pour Düsseldorf, au musée Goethe exactement ! Bien qu'il s'agisse d'un édifice un peu "perdu" dans la ville, il est très connu des habitants surtout pour ces grands et magnifiques jardins. Malheureusement la construction du tramway a coupé l'édifice de ses jardins et la rue est vraiment très passante.

Pour la petite histoire :

Anton Kippenberg, né en 1874 à Brême et décédé à Lucerne en 1950 devint mondialement célèbre en tant que directeur et propriétaire de la maison d’édition Insel-Verlag à Leipzig. Jeune libraire déjà, il avait établi les bases de ce qui devait être la deuxième grande oeuvre de sa vie: la collection d’objets illustrant la vie de Goethe. La collection Goethe, réunie en un demi-siècle, a permis à ses filles de créer en son nom et celui de sa femme une fondation autonome possédant une personnalité juridique et ayant son siège à Düsseldorf.

Aucun édifice ne pouvait mieux abriter la Fondation Anton et Katharina Kippenberg que le Schloß Jägerhof situé sur la bordure est du Hofgarten au centre de la ville. Le bâtiment fut construit à l’initiative du Prince Carl Théodore de Palatinat par le maître d’œuvre J.J. Couven d’Aix La Chapelle selon des plans de 1748 vraisemblablement remaniés par l’architecte Nicolas de Pigage. Conçu un an avant la naissance de Goethe, l’édifice ne sera achevé qu’en 1772. Bien que Goethe ne le mentionne pas, il doit l’avoir vu en 1774 quand, lors de son premier séjour à Düsseldorf, il rendit visite à la famille Jacobi, dans sa propriété de Pempelfort, séparée du Schloß Jägerhof par des jardins. De même lors d’un séjour de quatre semaines à Pempelfort en 1792 au retour de la première guerre de coalition contre l’armée de la Révolution Française, Goethe ne nomme pas expressément le château mais loue le “voisinage de grands jardins soignés”. Quatre ans plus tard en 1796, les troupes révolutionnaires pillent Jägerhof qui devient inhabitable et ne sera restauré qu’en 1811, à l’occasion de la visite de Napoléon à Düsseldorf, d’après les plans et sous la régie d’Adolf von Vagedes.

Bien que l'accueil est été vraiment très très froid et peu agréable, on est vite embarqué dans un autre univers. Bon, le musée est minuscule mais il y a des explications pour tout, bon ok, en anglais et en allemand mais c'est un peu normal. C'est une petite visite agréable qui est une belle occasion de connaitre un peu plus Goethe.

Musée Goethe
Fondation Anton-et-Katharina-Kippenberg
Schloß Jägerhof, Jacobistraße 2, 40211 Düsseldorf
Tel.: (02 11) 89-9 62 62

photos : Celeesia





2 commentaires:

  1. Ce musée a vraiment l'air intéressant, en tous les cas, le cadre est très plaisant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un tout petit musée mais en effet bien intéressant enfin surtout pour les fans d'arts!

      Des bisous

      Supprimer

Merci beaucoup pour ce petit mot !
Je réponds dès que je peux.
N'oublie pas de cocher la case "m'informer" pour recevoir ma réponse.