mardi 28 avril 2015

Chapeaux en tout genre - Fashion Round #1

Bonjour mes yaourts glacés ! Comment ça va ? Ici tranquillou, faut dire avec le soleil qu'on a depuis quelque temps on ne peut qu'être ravie ! Aujourd'hui on retourne sur la première ligne éditoriale de l'ancien blog : la mode ! Et pas avec n'importe quel article... Je vous - re-présente la FASHION ROUND - Le défi des blogueuses !

Ce défi vient à l'origine d'une ancienne blogueuse du nom de Jessou qui a eu envie de "défier" d'autres blogueuses autour d'un thème commun. Il y a près d'un an,  Jessou m'a laissé les rênes et nous avons commencé à avoir notre petit groupe de "fidèles" . Notre défi mensuel était appelé le Défi Look mais un autre groupe plus vieux avait le même nom et nous a demandé d'en changer... C'est ainsi que la FASHION ROUND est née !

J'ai beaucoup parlé avec Flo et Alex et nous avons décidé de changer un peu l’organisation ! Au lieu de publier un article tous les mois pour vous donner le thème et vous s'inscrire à chaque fois, toutes celles et ceux qui souhaite participer à notre défi peuvent le faire en envoyant un mail à mon adresse celeesia@gmail.com ! Je donnerai alors le thème et le logo bien sûr !

Je suis vraiment très heureuse d'entamer la FASHION ROUND sur mon nouveau blog, c'est vraiment un renouveau pour moi. Ce moi-ci le thème était : Chapeaux en tout genre ! J'ai profité de la présence de mes parents pour les photos puisque je n'avais alors pas encore reçu le mien. Du coup ce n'est pas un look plein de soleil que je vous propose !

Chapeau : piqué à papa
Jupe : BonPrix
Top : MS Mode
Kimono : cadeau de la grande soeur 
Chèche : old
Bottines : Chaussea -mais cadeau de la grande soeur aussi-
Collants : C&A

photos : Celeesia's daddy










~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le look des filles 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

http://missflosochic.over-blog.com/2015/04/fashion-round-chapeau-en-tout-genre.htmlhttp://helloitsalex.blogspot.fr/2015/04/le-defi-des-blogueuses.html

mercredi 22 avril 2015

Le train de 8h01 en direction de Liège - Mémoires de transport #1


Salut mes jus de poire, comment ça va ? Aujourd'hui je voulais partager avec vous un autre moment important dans mes voyages, déplacements... Le train ! Et oui, je n'ai pas le permis et je n'en ressens pas le besoin étant donné que je suis comme un poisson dans l'eau dans les transports en commun. Mais parfois, il arrive de drôles de choses, tantôt amusantes, tantôt angoissantes, tantôt bizarres et parfois agaçantes !Je voulais partager ça avec vous, selon ma façon de voir, d'écrire et mon second degré parfois limite - c'est pas moi qui le dis, c'est vous - !


Il m'arrive très souvent de prendre ce train, même heure, même endroit, même direction, c'est celui qui m’emmène voir mes filleules, l'un de mes habitués si on peut le dire comme ça. D'ordinaire c'est un trajet classique, parfois je suis tranquille, parfois j'ai envie d'étrangler les parents d'enfants intenables, parfois même les enfants et parfois... S’asseoit à côté de moi une personne étrange, j'aime regarder les gens sans qu'ils le voient, essayer de deviner leur vie, ou leur en inventer une. J'aime me poser des questions, imaginer toute une histoire autour d'un petit événement et il n'y a pas grand chose d'autre à faire dans un train. Mais je crois que jamais mon esprit n'a été aussi loin de la vérité. 

Je suis arrivée la première donc je me suis calée dans le siège du fond, près de la fenêtre et j'ai espéré, comme à chaque fois, que personne ne vienne à côté de moi mais, comme à chaque fois, quelqu'un a fini par s'asseoir. Un jeune homme élégant, dans mes âges, en costume cravate, une sacoche d'ordinateur avec lui. Il me salut poliment, s'excuse de devoir s'installer à côté de moi, s'installe, allume son ordinateur, me sourit une nouvelle fois puis se plonge dans ce qu'il semble être son travail. 
Je me mets alors à imaginer. Qu'est-ce qu'un homme si bien habillé viendrait faire en direction de la Belgique ou de l'Allemagne ? Qu'est-ce qu'il est en train de faire sur son ordinateur ? Et nom de nom, il est sacrément mignon. Je me dis qu'il est surement étudiant, peut-être en hostellerie, dans le commerce ou tout autre chose et qu'il est en costume pour se rendre à son travail, qu'il n'aura pas le temps de se préparer et qu'il s'habille donc ainsi tout de suite. Il doit travailler pour payer ses études et il va à Bruxelles parce que c'est là-bas qu'il a trouvé une bonne école, un travail, qu'il... 

Il me demande si je peux tenir son ordinateur une minute, se qui me sort de ma rêverie. J'accepte, il se lève et récupère des papiers dans sa sacoche, prend l'ordinateur et le range. Il reste debout et semble trier ses papiers. Il prend une grand inspiration et... 

Non, ce n'est pas un étudiant en direction de Bruxelles, ce n'est pas non plus un jeune homme qui va à son travail, c'est... un témoin de Jéhovah qui essaie de trouver des fidèles ! Et me voilà coincée, pendant 2h10... Jamais trajet ne m'a semblé si long ! 

lundi 13 avril 2015

Indian Palace - Suite Royale [bienvenue en Inde]


Un film réalisé par John Madden, avec Dev Patel, Maggie Smith, Judi Dench etc...
Genre : comédie - Durée : 2h03min
Bande annonce <ICI>

Résumé du film 


Maintenant que l’hôtel Marigold affiche complet, ses directeurs, Muriel Donnelly et Sonny Kapoor songent à l’agrandir. Ils ont justement trouvé l’endroit idéal pour ouvrir un deuxième établissement. Tandis que le projet avance, Evelyn et Douglas qui travaillent désormais à Jaipur, se demandent où leurs rendez-vous réguliers autour des délices de la cuisine indienne vont les mener. Norman et Carole essaient de maîtriser les difficultés d’une relation exclusive, et Madge hésite entre deux prétendants aussi intéressants l’un que l’autre. Récemment arrivé, Guy Chambers trouve sa muse en la personne de Mme Kapoor la mère de Sonny, pour écrire son nouveau roman. Sonny doit très bientôt épouser Sunaina, l’amour de sa vie mais il est de plus en plus absorbé par le nouveau projet d’hôtel, qui exige tout son temps… Seule Muriel pourrait peut-être avoir des réponses : personne n’a de secret pour elle. Alors que le grand jour approche, l’ivresse de la préparation d’un mariage traditionnel indien s’empare de tout le monde…

 

Mon avis


Attention spoilers !

Assez étonnant pour moi mais je me suis retrouvée hier à aller voir Indian Palace - Suite Royale et... ça m'a beaucoup plus. C'est uniquement en rentrant chez moi que j'ai découvert qu'il s'agissait d'une suite. N'ayant pas vu le premier, je n'ai pas eu cette sensation d'essoufflement que j'ai pu lire un peu partout et ne pas avoir vu le premier ne gène en aucun cas la compréhension du second !
On est vite plongé dans le film avec une musique rythmée, agréable et vraiment sympathique, puis on rencontre les propriétaires de cet hôtel pour personnes âgées ! L'histoire est bien ficelée, on nous raconte les tracas, les doutes, les peurs, les hésitations d'une ribambelle de personnes à un âge où on peut facilement se dire que tout ça est terminé. Des petites histoires rythmées autour du mariage très "Bollywood" de Sonny (Dev Patel), propriétaire survitaminé !

Les acteurs sont bons, touchants et même Dev Patel qui en fait des tonnes ne m'a pas dérangé ; j'ai trouvé que ça donnait un certain charme au personnage de Sonny. On est transporté à Jaipur à travers un écran de cinéma, un Jaipur, une Inde authentique, peinte de façon réaliste, colorée. La scène du mariage est un vrai régal, la musique, les danses, les acteurs... Scène entrecoupée par le personnage de Maggie Smith qui semble préparer son ultime départ en prodiguant ses derniers conseils avisés, passage touchant mais qui ne nous donne pas réellement de réponse quant au personnage.

J'ai eu l'occasion d'aller voir Chappie et je suis donc assez impressionnée par le jeu d'acteur de Dev Patel, pas assez connu à mon goût mais qui, heureusement, colle parfaitement avec les grands acteurs présents. D'ailleurs Richard Gere est toujours aussi séduisant même si cet avis complètement impartial -on y croit- n'accentue pas réellement le film : on y rajoute juste une autre pointure du cinéma mais ça colle et c'est tout ce qui compte.

En somme, Indian Palace - Suite Royale est une comédie familiale agréable et sympathique, qui n'a peut être pas le don de faire rire mais qui vous donnera le sourire pendant 2h !

mercredi 8 avril 2015

La ville aux 100 clochers - Rouen #1


♪♫♪ Best Songs of Phil Collins ♪♫♪

Bonjour mes viennoises aux pépites de chocolat blanc ! Comment ça va ? Ici ça roule même si mon inactivité est parfois pesante -et oui je suis de nouveau en arrêt- ! Aujourd'hui je voulais vous faire partager une nouvelle ville ! Je vous emmène à Rouen !

Pour beaucoup, Rouen est une ville qui n'est pas sur leur liste mais parfois on n'a pas besoin d'aller très loin. Cette jolie ville se trouve à 1h15 en train de Paris et qui plus est le billet ne coûte pratiquement rien ! Comme pratiquement à chaque fois, je suis partie avec Alexandra mais cette fois-ci nous n'avons pas eu beaucoup de chance...
Nous sommes allées à Rouen fin février et le temps n'a pas été de notre côté ! En 2 jours, nous avons eu la totale de chez totale : grêles, neige, pluie, vents, orage et parfois soleil, il ne manquait plus que l'ouragan ou la tornade et, bien entendu, nous n'étions pas équipées ! Après tout, la météo nous a dit : petites pluies et gros nuages... C'est tout ! Malgré cela, nous avons fait en sorte d'en profiter le plus possible !

Rouen a été surnommée "la ville aux 100 clochers" par Victor Hugo et je trouve que ça lui va bien. Bien entendu, beaucoup ont été détruits pendant la seconde guerre mondiale mais on a la chance de pouvoir voir encore beaucoup de vestiges !
C'est d'ailleurs à cause de ça que Rouen est si contrastée. Il est possible de traverser une rue type "vieille ville" puis d'un seul coup se retrouver avec de gros immeubles en pavés -ceux construit après guerre-, ce n'était pas spécialement très beau à voir mais je trouve très intéressant de voir l'importante que porte les Rouennais à leurs vieux monuments.

La ville est traversée par la Seine et il est intéressant de pouvoir passer de l'autre côté pour y découvrir l'incroyable différence architecturale entre rive gauche et droite ! On a presque l'impression d'être dans une autre ville. Le centre est riche en monuments et facile d'accès si vous voyagez en train et à pied comme moi. Pour ma part le plus beau monument est Le gros Horloge.
Construit durant le XIVème siècle et finit au cour du XVIème, le Gros Horloge a été rénové récemment et il a une petite histoire sympathique qui accompagne son nom.
"Pourquoi dit-on LE Gros Horloge et pas LA Grosse Horloge ?
Et bien parce que le pronom personnel "la" étant féminin, il n'était pas assez important pour une si belle construction alors les constructeurs ont décidé de l'appeler "Le" Gros Horloge."

Je vous laisse avec quelques photos -le temps n'étant pas de mon côté ces jours-là, j'espère que vous saurez les apprécier un peu quand même- et la prochaine fois je vous parlerai de la cathédrale et/ou du magnifique musée des Beaux Arts !

Bon voyage.
Crédit photo : Celeesia














vendredi 3 avril 2015

Le tiramisu aux spéculos.


Bonjour mes tasses de thé au jasmin ! Comment allez-vous ? De mon côté ça va tranquille, je suis passée à la médecine suite à mon accident de travail - quand je vous disais que ce début d'année ne m'avait pas gâté - et je peux reprendre. J'ai toujours de grosses douleurs à l'épaule mais elles sont lancinantes, avec mon métier nous verrons bien ! 

Mais je ne suis pas là pour parler de moi-même si ça m'a beaucoup manqué de ne pas pouvoir vous raconter mes mésaventures - mais pour parler cuisine ! Voilà une recette que je fais souvent avec ma mère lorsque je retourne dans le nord parce que je ne pense jamais à le faire juste pour moi. Il est très rare que je fasse de la pâtisserie si personne ne vient.

Aujourd'hui je vous propose la recette du tiramisu aux spéculos, un tiramisu gourmand et, je préfère le dire, pas léger du tout.

Pour 6 petits pots 

5 oeufs
250g de mascarpone 
6 c.à.s de sucre
spéculos (à votre convenance)

  1. Séparer les jaunes des blancs. Conserver les blancs sur le côté.
  2. Mélanger les jaunes avec le sucre jusqu'à se que le mélange blanchisse.
  3. Rajouter le mascarpone au mélange un peu à la fois.
  4. Monter les blancs en neige. 
  5. Incorporer les blancs en neige au mascarpone délicatement. 
  6. Émietter les spéculos. 
  7. Dans chaque pot, commencer par remplir avec une couche de spéculos, puis de mascarpone, puis de spéculos et enfin une couche de mascarpone. 
  8. Réserver au frais jusqu'au lendemain. 

Bonne dégustation.


mercredi 1 avril 2015

Cendrillon [oui mais...]


Un film réalisé par Kenneth Branagh, avec Lily James, Cate Blanchett, Richard Madden etc...
Genre : Fantastique, romance, famille - Durée : 1h44min
Bande annonce <ICI>

Résumé du film 


Le père d’Ella, un marchand, s’est remarié après la mort tragique de la mère de la jeune fille. Pour l’amour de son père, Ella accueille à bras ouverts sa nouvelle belle-mère et les filles de celle-ci, Anastasie et Javotte. Mais lorsque le père d’Ella meurt à son tour, la jeune fille se retrouve à la merci de sa nouvelle famille, jalouse et cruelle. Les trois méchantes femmes font d’elle leur servante, et la surnomment avec mépris Cendrillon parce qu’elle est toujours couverte de cendres. Pourtant, malgré la cruauté dont elle est victime, Ella est déterminée à respecter la promesse faite à sa mère avant de mourir : elle sera courageuse et bonne.
(source allociné)

 

Mon avis


Attention spoilers !

Comme toute grande fan de Disney, je me suis rendue au cinéma pour aller voir la nouvelle adaptation d'un des plus beaux dessins animés de mon enfance. Malheureusement, dans la lignée de la Belle et la Bête et Maléfique, je n'ai tout simplement pas accroché. 
On retrouve la morale minimaliste à la fin : être bon et courageux et vous arriverez à tout, même si les notions de bonté et beauté sont rattachées l'une à l'autre comme dans le conte de Perrault. Le film est beau, le décor est agréable et même si l'attachement qu'ont les réalisateurs de ces films pour les couleurs vives me laissent perplexe, on est vite transporté dans un univers de conte de fée. 
Ah le conte de fée, toute personne ayant vu le film n'a rien à dire sur le fait qu'Ella attrape un nuage parce que "c'est comme ça qu'elle voit le monde" et qu'on n'en reparle plus après ? Ou le fait qu'être courageuse et bonne ne signifie pas devenir la bonne à tout faire ? 
Le réalisateur a voulu "expliquer" la raison qui fait que Cendrillon obéit à tous les caprices de sa belle-mère et de ses filles mais cette explication rend l'héroïne trop naïve et crédule.
En parlant d'héroïne, j'applaudis Lily James pour son interprétation si juste. Elle nous offre une magnifique Cendrillon même si je n'ai pas trouvé sincères les moments où elle perdait pied. Richard Madden, quant à lui, avait bien du boulot parce que le prince est complètement inexistant dans le dessin animé ! Il a réussi à donner un peu de forme à la personne, un personnage malheureusement gâché par les costumes ridicules - non mais vraiment, pourquoi ?-  Le personnage juste bien joué reste celui de la marâtre. Cate Blanchett est sublime dans ce rôle de méchante ! 
Le film est sauvé par ses acteurs et les décors parce qu'il est lent, trop lent, on s'ennuie vite et ce ne sont pas les quelques moments drôles qui le sauvent (comme le passage du chat ou encore le cours de chant qui rappelle celui du dessin animé). En fait, je me suis complètement éclatée pendant environ 20min, les 10min qu'a duré la transformation d'Ella en princesse et les 10min où le sort ne fait plus effet ! Mais c'est surement dû à une fée rigolote et un peu loufoque. 

En somme c'est un film à aller voir sans réelle prétention en famille ou entre amis.