mardi 22 décembre 2015

Le P'tit Lou-tin de Noël - Petites histoires #1

 ♪♫♪ Dean Martin - Let It Snow ♪♫♪


Froid.
C'est tout ce qu'on sent quand ce machin blanc nous tombe sur le museau.
Filer.
Deux bonds, et hop, par la porte dans porte.
Au chaud.
Glisser à l'atterrissage, s'épousseter l'air de rien.
Regarder en l'air. 
Lumières. Beaucoup. Clignotent.
Jouer ?
Sauter pour en attraper une. Manqué.
Glisser à l'atterrissage, s'épousseter l'air de rien.
Regarder de l'autre côté.
Elle a vu.
Elle a quelque chose dans les mains.
Manger ?
Miaulement interrogateur.
Elle sourit.
Non, pas manger.
Aller se frotter entre ses mains.
Manger ?
Miaulement interrogateur.
Etre prise dans ses bras.
S'installer dans le canapé.
Lumières. Partout. Et le grand truc vert grignoté l'autre jour, il est toujours là ?
Toujours là.
Manger ?
Miaulement interrogateur.
Elle sourit.
Sons indistincts dans sa bouche. "C'est Noël, tu sais, Lou ?"
Aimer la voix.
Ronronner.
Un peu.
...
...
Manger ?


Texte écrit par le grand frère 
en échange de 2 papillotes au lait et 4 au praliné
ça négocie dur dans la famille

dimanche 6 décembre 2015

J'ai créé une boule de Noël en verre
                                      [à l'Atelier Musée du verre de Trélon]


Bonjour mes petites boîtes de coca givrées ! J'espère que vous allez bien en cette journée de St Nicolas, que vous ne mangez pas trop de chocolats -moi je n'exagère pas... ou presque- En ce mois de décembre, je profite de trier les photos de mon weekend au mois d'octobre chez mes parents et surtout à l'atelier-musée du verre de Trélon (dans le Nord) ! Je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé mais c'est un super endroit où mon père est bénévole, et donc je le connais très bien -le lieu hein- Ma mère y est médiatrice et m'a rappelé qu'à l'approche des fêtes de fin d'année, le musée proposait de réaliser sa propre boule de Noël en verre. 

Vous me connaissez, je ne pouvais pas découvrir quelque chose sans ma baroudeuse préférée et j'ai donc proposé à Alex de m'accompagner. Nous avons été reçues par JB, un des verriers professionnels qui s'occupe des ateliers. C'est l'un des meilleurs pédagogues que je n'ai jamais rencontré et nous avons profité des explications et des conseils des bénévoles présents. 

L'atelier ne coûte pas cher donc l'année prochaine si vous avez l'occasion n'hésitez pas ! Il coûte 15 € seulement et c'est tous les mercredis de novembre et pendant les vacances de la Toussaint. Je vous propose de vous renseigner davantage en allant sur le site créé par mon père <ICI>
2 rue Clavon 59312 Trélon
Réservations : 03 27 59 71 02 

Je lui ai d'ailleurs demandé de rédiger les commentaires sous les photos puisque j'ai beaucoup de mal à m'exprimer clairement sur un sujet aussi technique, après tout, c'est déjà lui qui donne les explications sur place ! 

photos : Paulo, Alex & Celeesia


JB, l'artisan verrier, va chercher un peu de verre dans le four avec une canne à souffler. Il tourne doucement la canne et le verre à la température de 1120°C s'enroule autour du bout de la canne. Le verre est, à ce moment du travail, transparent.



Il faut maintenant s'approcher de la table des couleurs. C'est du verre déjà coloré avec des oxydes métalliques. On peut choisir, si l'on veut colorer la future boule de Noël entièrement, de la poudre de verre dans les gouttières de gauche sur la vue. Si l'on préfère appliquer des taches de couleur, on choisira des petits grains de verre sur la droite. Céline a choisi, avec l'aide de JB, de colorer sa boule en bleu (la poudre) avec des taches blanches (les grains). Elle tapote dans les couleurs en tournant la canne et le verre recueilli fond instantanément sur le verre à 1120°C pris tout à l'heure dans le four.



Cela fait, les couleurs ne sont pas totalement incorporées au verre sur la canne. Alors, il faut passer au réchauffeur, un four qui chauffe à 1500°C et qui ne contient pas de verre. Alex est ici en train de prendre la chaleur du four en pleine figure et tient la canne en tournant inlassablement jusqu'à ce que le verre et les couleurs soient fondues ensemble, le tout sous l'oeil avisé de JB qui donne de nombreux conseils et surtout le signal de fin de chauffe.



Ici, le passage est technique et JB prend la main : les couleurs sont fondues et le verrier forme sur le marbre un cylindre de verre dans lequel il va souffler une première bulle d'air grâce à la conception de la canne à souffler qui est creuse en son centre. Il vide la bouche de son air et crée ainsi une pression dans la canne, pression qu'il va pouvoir conserver en bouchant l'une des extrémités avec son pouce, celle dans laquelle il vient de souffler. De l'autre côté, celui où se trouve le verre chaud, la pression fait sortir l'air de la canne et crée ainsi une bulle d'air parfaite. C'est grâce à cette bulle première qu'Alex et Céline pourront souffler plus tard dans la canne.


Bien sûr, tout cela prend du temps et le verre s'est refroidi. JB repasse donc au réchauffeur pour augmenter la température du verre en même temps que la viscosité : au plus le verre est chaud, au plus il se liquéfie et JB n'a besoin que de rendre son verre visqueux, comme du caramel fondu ou du miel d'acacia pour l'utiliser.



L'étape suivante est cruciale : JB a fait asseoir Céline sur son banc et va lui apprendre les deux gestes les plus importants pour réaliser une belle boule de Noël. D'abord, avec ses fers, il lui apprend à "trancher" le verre : Céline trace un sillon dans le verre qui lui permettra de séparer au final la boule de la canne. Ensuite il la fait souffler doucement dans la canne pour faire gonfler peu à peu la bulle d'air dans le verre et ainsi créer une forme arrondie.



Et, pour Céline comme pour Alex, le processus devra se renouveler trois fois, de façon à faire grossir comme il le faut la boule de Noël : trancher, souffler, trancher, souffler... Et peut-être JB devra-t-il réchauffer le verre de temps en temps car nos demoiselles ne peuvent pas travailler à la vitesse d'un verrier confirmé... Peu à peu, on découvrira que les yeux de nos belles luisent de plus en plus... La magie du verre opère... Puis vient le moment de séparer la boule de la canne, moment choisi et exécuté par JB, geste technique oblige...



La boule séparée de la canne, il reste une opération à faire, celle de boucher le trou fait par le passage du souffle de Céline ou Alex : en effet, pour faire grossir la boule de Noël, il faut souffler dedans et un trou s'est formé. Alex, aidée de moi, Paulo, va chercher du verre dans le four puis forme sur le marbre un petit cylindre de verre très chaud. C'est ce petit cylindre dont va se saisir JB pour refermer la boule de Noël. Et il va profiter du fait que le verre soit assez visqueux ensuite pour former le petit anneau qui va permettre d'accrocher notre oeuvre au sapin... où l'on veut surtout...
Pas question de partir avec la boule dans la poche... Elle est encore à près de 800°C et devra passer la nuit et la journée suivante dans un four électrique, l'arche de recuisson, où elle descendra en température très doucement, pour éviter qu'elle ne "pète" disent les verriers.

Tout cela pour aller enfin se faire prendre en photo et pouvoir dire :
"C'est moi qui l'ai fait... Ça vous plaît ?"

mercredi 2 décembre 2015

Projet 365 - une seconde par jour #8


Bonjour bonjour mes mousses aux marrons ! Vous allez bien j'espère ? Voici donc la huitième vidéo donc le huitième mois pour mon projet "Une seconde par jour" ! J'ai du mal à croire que ça fait déjà 8 mois, ça veut dire que dans 4 c'est terminé ! C'est très étrange surtout lorsque je m'amuse à regarder les autres mois, ça ne parait pas si loin et pourtant, ça parait si proche et pourtant... Je me demande si j'arriverais réellement à m’arrêter même si je pense que se sera plus le montage et le plaisir de filmer qui me manquera plus que le projet lui même.
Comme toujours n'hésitez pas à poser vos questions et à me dire se que vous pensez de la vidéo ! 


dimanche 29 novembre 2015

Addiction - Fashion Round #8


  ♪♫♪ Geronimo - Possédés ♪♫♪

Bien le bonjour mes tasses de thés à l'hibiscus, comment ça va ? De mon côté ça va même si hier j'ai eu la brillante idée de cliquer sur "supprimer" au lieu de "publier" ! Et oui, ça arrive, enfin surtout à moi mais bon. C'est donc avec un jour de retard que je dis : aujourd'hui c'est FASHION ROUND ! 

Alors, la FASHION ROUND est un défi qui vient à l'origine d'une ancienne blogueuse du nom de Jessou qui a eu envie de "défier" d'autres blogueuses autour d'un thème commun. Il y a près deux ans, Jessou m'a laissé les rênes et nous avons commencé à avoir notre petit groupe de "fidèles" . Notre défi mensuel était appelé le Défi Look mais un autre groupe plus vieux avait le même nom et nous a demandé d'en changer... C'est ainsi que la FASHION ROUND est née ! 

Cette fois encore, le thème est une idée à moi, et, même si je trouvais le thème plutôt drôle, il s'est avéré encore une fois pas des plus évident... Enfin pour prendre les photos en faite parce que me choisir une addiction dans le domaine de la mode c'est facile ! J'ai le choix : sac, jupes, motifs à pois mais j'ai choisi les chaussures !! J'ai essayé de les prendre à différents moments mais pour être franche certaines viennent d'anciens articles ! 

J'ai une énorme collection de chaussures et encore avec le déménagement je me suis séparée de beaucoup d'entre elles ! Je vous présente 16 paires mais j'en ai en réalité 23 tout confondu !! Je ne pouvais pas toute les montrer puisque beaucoup sont encore en carton. Elles viennent de toute sortes de magasins, e-shop, cadeaux et il y en a pour tous les goûts. Et comme c'est une question qu'on me pose souvent : oui je les porte toutes !

Si vous voulez vous participer à notre défi, il suffit de m'envoyer un mail à cette adresse celeesia@gmail.com ! Je donnerai alors le thème, les "règles" et le logo bien sûr !
Vous pouvez également nous retrouver sur facebook <ICI>

photos : par Celeesia & Co



  











~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'addiction des filles 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

mercredi 25 novembre 2015

Lettre à François - l'After des Apéros Cosmiques

  ♪♫♪ Sarah Silverman - I'm Fu**ing Matt Damon ♪♫♪

Bonjour mes bananes aux chocolats, j'espère que vous allez bien ? Vous l'avez remarqué je me suis absentée quelques temps, je pense que vous vous en doutez, les derniers événements en sont en partie la raison. Pour revenir, j'attendais que les "esprits se calment" aux maximums, que les articles soient moins présent, pourquoi vous me demanderez ? Et bien parce que je ne me sentais pas le coeur à partager mes émotions et que je voulais laisser le temps au temps pour retrouver la route de mon clavier. Je ne suis pas sur d'avoir réussi à m'exprimer alors surtout ne m'en voulez pas trop. 

Mais surtout, aujourd'hui on se détend et on ouvre notre porte en grand, on prépare quelques cocktails et pourquoi pas quelques biscuits et on s'installe pour accueillir un nouvel Apéro Cosmique !  Enfin nous accueillons surtout le dernier, que dis-je l'after des Apéros Cosmiques. Et oui ma belle Aileza a décidé d’arrêter ces apéros -j'ai une petite larmichette qui me vient au coin de l'oeil- mais au cas où vous ne savez toujours pas se que c'est, un petit rappel : C'est un rendez-vous, à peu près mensuel, autour duquel des blogueuses et blogueurs se retrouvent pour publier un article sur un thème commun, choisi par Aileza. Si vous voulez plus de détails, vous pouvez aller <ICI> !
C'est un rendez-vous très libre, un thème et des millions de possibilités, vous pouvez faire ce que vous voulez, publier quand vous voulez jusqu'à la date buttoir ou la demoiselle rassemble tous les articles. Le thème -mais je pense que vous l'avez deviné- est "Lettre à François".



""" François,

Tu ne me connais pas, et je ne te connais pas mais je connais ta voix, tes horaires de travail, l'agencement de ton logement et ta copine aussi. Je ne sais pas si tu t'appels vraiment François mais ma fois, ça te va plutôt bien au vue du contexte.  

Les premiers mois ensemble ont été calmes, un respect mutuel semblait s'être instauré naturellement entre nous mais en faite... Tu étais en vacances. Mais je tenais à te remercier parce que, grâce à toi, j'ai découvert que rentré des classes rimait avec dégueulasse et manque de classe. Que, grâce à toi la chanson de Sarah Silverman a un tout nouveau sens "I'm Fu**ing François Matt Damon. On the bed, on the floor. On the towel by the door. In the tub. In the car. Up against the mini-bar." Que, grâce à toi, la notion de simulation n'a plus de secret pour moi. Que, grâce à toi, je découvre que la vie sans sommeil est très difficile. Et que, grâce à toi, je vais battre mon record et déménager au bout de 7 mois. 

Mais surtout surtout ne t'en fais pas, moi, ça va puisque ton interphone qui se déclenche à 6h du matin, c'est surement un faux contact. Les chansons de Frankie Vincent qui démarrent pendant tes ébats, c'est juste le hasard "Ton dessert mon amour. Fruit de la passion. Décidément c'est dément. Fruit de la passion. Quelle aventure !". Que la notice "comment réparer ces meubles à heures normales en 10 leçons " dans ta boite aux lettres, c'est forcément de la prévention. Et que la plainte pour nuisance sonore va nécessairement trouver son chemin vers toi. 

Je te pris donc d'agréer, François, l'expression de mes sincères insultes au creux de ton oreille. 


Ta voisine du dessous.

mercredi 11 novembre 2015

Mullerthal - Caméra à la main #1

Bonjour mes pizzas 4 fromages ! J'espère que vous allez bien ? Aujourd'hui, alors que je suis à Prague -et que j'aurais donc certainement survécu à mon premier vol-, je vous ai préparé un article un peu particulier puisque j'inaugure une nouvelle catégorie ! Avec le projet 365 <ICI> ou encore <LA> je prends beaucoup de plaisir à filmer et à monter des vidéos alors je me suis dit que ça pourrais être sympa de les partager avec vous. Je ne suis pas une experte et il y a encore des petits problèmes de montage et surtout de cadrage mais je suis assez contente de la vidéo que je vais vous présenter !

Il s'agit de ma randonnée  au Luxembourg, en Mullerthal pour être exacte, courant août je vous avais présenté le lieu avec des photos -merci d'ailleurs pour vos gentils compliments sur celles-ci-
Surtout n'hésitez pas à me donner votre avis et si ça vous plait je me ferais un plaisir de vous en préparer d'autres !

Je vous embrasse !


samedi 7 novembre 2015

Dips aux carottes.


 ♪♫♪ Lucas Nord feat Tove Lo - Run on Love ♪♫♪

Bonjour mes tartes aux châtaignes, j'espère que vous allez bien ? Ici je prépare mon voyage à Prague, c'est ce qui me bloque dans mes publications, j'oublie un peu mon blog parce que prendre l'avion à Roissy est toute une organisation pour moi, et puis cette histoire d'avion me stresse de plus en plus... Ça se rapproche ! 
Sinon sinon, euh... Ah l'article, que dis-je la recette ! Et bien pour une fois je m'éloigne des gâteaux et autres sucreries pour vous proposer un autre type de gourmandise. Aujourd'hui on parle d'une recette d'origine marocaine que j'ai un peu remixé à ma sauce : Le dip aux carottes ! C'est grâce à une ancienne collègue que j'ai découvert les dips et j'ai particulièrement accroché avec celui aux carottes. Pourtant ce n'est pas spécialement le légume que je préfère mais c'est juste un délice. Et ça peut faire office d'entrée comme de repas, tout dépend de la quantité que vous donnez à chacun.
Donc pour 2 bols il vous faudra :

1 gousse d'ail 
1 c.a.s de miel 
480 g de carottes
1 c.a.s de jus de citron
1 c.a.c. de cumin moulu
70 g de yaourt à la grecque
  1. Mettre les carottes épluchées et coupées en rondelles dans une casserole avec l'ail préalablement pelé. Rajouter de l'eau à hauteur et portez à ébullition.
  2. Réduire le feu, couvrir et laisser mijoter 20 mm environ jusqu'à se que les carottes soient cuites. Égoutter. 
  3. A l'aide d'un mixer ou d'un robot, mixer la préparation aux carottes avec le cumin, le miel, le jus de citron jusqu'à obtention d'une sauce lisse. Ajouter le yaourt et continuer à mixer jusqu'à se que le dip soit bien homogène.
  4. Déguster de suite avec du pain griller, des chips, tortillas, légumes... En faite avec tout se qui vous fait plaisir ! 
photos : Celeesia


lundi 2 novembre 2015

Projet 365 - une seconde par jour #7



Bonjour bonjour mes gaufres perlés de sucre ! Vous allez bien j'espère ? Ici ça va puisque lundi prochain je serais dans un avion en direction de Prague, avec qui ? Avec Alexandra bien sur ! Mon acolyte de voyage que je ne vois malheureusement plus assez depuis que j'ai déménagé... Mais bon. Prague c'est surtout une sacrée aventure puisque se sera la première fois pour moi, la première fois dans un avion ! Un peu de stress j'avoue. Sinon, le projet "une seconde par jour" continue sur sa lancé et plus les mois passent plus je me dis que je le temps passe à une vitesse complètement folle ! Qu'il n'y a que 4 mois que je suis enfin parti de mon "enfer" et que finalement je ne m'en suis pas remise autant que je le pensais... Mais passons, comme toujours n'hésitez pas à poser vos questions et à me dire se que vous pensez de la vidéo ! Ah oui j'allais oublié, on m'a demandé de dire d'où venez les photos donc cette fois c'est une photo du Val Joly, une station touristique construite autour d'un lac artificiel.


mercredi 28 octobre 2015

Pink Ladies - Fashion Round #7 [Octobre Rose]


  ♪♫♪ Stromae - Quand C'est ? ♪♫♪
  ♪♫♪ Marilou - Tu Partages ton Corps ♪♫♪

Bien le bonjour mes gaufres liégeoises, comment ça va ? Aujourd'hui nous sommes le 28, et qui dit 28 dit FASHION ROUND mais tout d'abord j'avais juste envie de vous dire merci. "Merci" d'être toujours avec moi sur se petit blog qui a bien du mal à redémarrer depuis que j'ai décidé de ne plus faire autant d'articles looks, "merci" pour tous vos gentils et jolis messages, "merci" tout simplement. Pas d'inquiétude je vous assure je vais très bien mais sachant que les articles FASHION ROUND sont les plus vu sur le blog, je profites donc pour vous envoyer des petits mots gentils ! 

Sinon, oui la FASHION ROUND, et bien ce défi vient à l'origine d'une ancienne blogueuse du nom de Jessou qui a eu envie de "défier" d'autres blogueuses autour d'un thème commun. Il y a près d'un an et demi, Jessou m'a laissé les rênes et nous avons commencé à avoir notre petit groupe de "fidèles" . Notre défi mensuel était appelé le Défi Look mais un autre groupe plus vieux avait le même nom et nous a demandé d'en changer... C'est ainsi que la FASHION ROUND est née ! 

Comme je suis dans la phase remerciement, je remercie mes acolyte Alex et Flo pour avoir accepté de changer le thème. Donc euh... Ah oui, le thème du mois d'octobre est donc Pink Ladies, je l'ai proposé aux filles parce que nous sommes en octobre et qui dit octobre, dit Octobre Rose ! La cause du cancer est très importante pour moi, j'aime faire mes petites actions dans mon coin et je me suis dit que je pouvais bien profiter de la FASHION ROUND pour en parler un peu. 
Avec environ 53 000 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d'une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l'âge. Donc surtout parlez en autour de vous, n'hésitez pas à engager la conversation avec vos mères, grands mères, soeurs, amies, voisines pour tout se qui est dépistage. 

Je vous avoue, je suis allée à l'essentiel, sinon je vous aurais fait un gros pâté mais on m'a gentillement dit que se n'était pas nécessaire ! Passons au look qui, d'ailleurs, m'a en faite posé quelques problèmes, voyez vous, je ne porte pas de rose, enfin pas vraiment, il sera plus dans les tons saumon ou se rapprochera du violet mais après avoir sorti presque toute ma garde robe j'ai fini par trouver ! Je porte donc ma robe longue avec un jolie top offert par ma mère -en faite j'étais sensé lui rendre les sous mais bon... C'est ma mère- avec mon sac cartable à petits pois, des ballerines, retrouvé en faisant mon déménagement -qui j'en suis sur ne sont pas à moi ou alors j'en ai véritablement aucun souvenir- ma veste que vous avez déjà vu précédemment et le retour du chapeau !  

Si vous voulez vous participer à notre défi, il suffit de m'envoyer un mail à cette adresse celeesia@gmail.com ! Je donnerai alors le thème, les "règles" et le logo bien sûr !
Vous pouvez également nous retrouver sur facebook <ICI>

  Top : Offert par ma maman
  Robe : La Halle
Veste : MS Mode
Sac : New Look
  Chaussures : retrouver au fond d'un carton
Boucles d'Oreilles : Fait main
photos : par le papa de Celeesia







~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le look des filles 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~




dimanche 25 octobre 2015

Pan [ou le préquel presque réussi]


Un film réalisé par Joe Wright avec Levi Miller, Hugh Jackman, Garrett Hedlund, etc...
 Genre : Fantastique, Aventure - Durée : 1h51min
Bande annonce <ICI>


Résumé du film


Proposant un nouveau regard sur l'origine des personnages légendaires créés par J.M. Barrie, le film s'attache à l'histoire d'un orphelin enlevé au Pays Imaginaire. Là-bas, il vivra une aventure palpitante et bravera maints dangers, tout en découvrant son destin : devenir le héros connu dans le monde entier sous le nom de Peter Pan.
(souce allociné)


Mon avis


Attention spoilers !

 Ce n'était pas un film que j'attendais particulièrement mais au sujet duquel j'étais curieuse de voir le résultat sauf que, et bien, je suis un peu déçu. Le film est annoncé avec comme base de nous raconter les origines des personnages du conte de J.M. Barrie, sauf que, une fois encore, je suis un peu déçu. Le film est bon sans être excellent. On ressort de la salle en souriant mais pour ma part avec une grosse pointe de déception.

 En commençant par ceux qui est bon, ce sont principalement les acteurs, leurs performances sont complètement en adéquation avec les personnages qu'ils doivent interpréter et on se laisse aller à rigoler avec la rencontre de Mouche. Les effets spéciaux sont également très bon, même si on ne voit pas assez le Pays Imaginaire, les bateaux, la mine ou encore le camp des indiens sont bien fait et arrivent à vous mettre quelques étincelles dans les yeux. Certaines idées sont vraiment à garder comme les indiens se transformant en poussière de couleurs en mourant. Les musiques de ce film sont très bonnes, et les scènes où les pirates et mineurs chantent tous ensemble ont réussi à me transporter. Malheureusement, il ne suffit pas d'avoir d'excellent acteurs et de bons effets spéciaux -même si, de ce côté ça envoi du lourd- pour faire un bon film, et particulièrement si on l'annonce comme le préquel d'une "légende".

 En effet, malgré une ligne directive logique : Peter est enlevé de notre monde par les pirates et se découvre une destiné d'élu -je ne reviendrais d'ailleurs pas sur le fait que Crochet le nomme "le Messie" et que la mère de Peter s'appelle Marie- qu'il va bien sur réussir avec ses amis Crochet et Lili la Tigresse. Mais c'est donc tout de suite que ça cloche, c'est sensé être un préquel donc c'est sensé nous amener à comprendre certaines choses comme comment Peter et Crochet sont devenu ennemi parce que là, ils sont super potes, le lien affiché dans le film est bien trop fort pour qu'ils deviennent autant ennemi. Ensuite, il y a l'histoire de la mère de Peter avec un moment d'émotion complètement loupé qui ne correspond pas du tout au Peter emblématique. Et, en prime, on nous rajoute une simili romance entre Crochet et Lili la Tigresse. Du coup d'autres questions se bousculent aux portillons : Que s'est-il passé pour que Crochet et Peter se détestent autant ? Pourquoi Peter refuse-t-il de grandir ? Pourquoi Crochet reste au Pays Imaginaire alors qu'il veut le quitter pendant tout le film ? Pourquoi Crochet prend Mouche à son service alors qu'il l'a trahie ?

 Je rajouterais que Barbe Noire est le Capitaine Crochet, enfin ils ont fait un Barbe Noire bien trop proche du Capitaine que nous connaissons tous. Peter est limite, il ne veut qu'une chose retrouver sa mère pour, entre autre, s'avoir qui il est, sauf que ça, ça s'appelle grandir et Peter ne grandit pas ! Mais surtout ne vous méprenez pas, je vous assure que j'ai passé un bon moment, il suffit d'oublier un peu que l'on parle de Peter Pan et le film passe. En faite peut être aurait-il mieux fallu lui donner un autre nom, raconter cette histoire autre part qu'au Pays Imaginaire et là, j'en suis sur, le film aurait fait un tabac !

 Autant de questions qui pourraient nous donner envie d'un deuxième film, peut être juste pour voir de nouveaux les acteurs et surtout comprendre l'origine de l'animosité entre Peter et le Capitaine Crochet. En somme il nous faudrait un deuxième film pour avoir réellement un préquel à l'histoire de Peter Pan !